Compte-rendu de la séance du 22 juin 2013

Publié le par Pascale

Nous étions 11.

La rencontre inter-clubs (lecteurs et cinéma) aura lieu le samedi 28 septembre 2013 aux horaires habituels. Emma propose qu'on prolonge la matinée par un pique-nique dans le parc, et qu'on puisse se rabattre dans la salle du Chapitre en cas de temps moins clément...

Nous nous somme mis d'accord sur trois titres par club (livres portés au cinéma). Donc, côté Club de Lecteurs, cela donne :

  • Douze hommes en colère (12 angry men)
    Une pièce de théâtre de Reginald ROSE (1953), porté à l'écran par Sidney LUMET en 1957 

  • Histoire de Tom Jones (The history of Tom Jones, a foundling)
    Un roman de Henry FIELDING (1749), porté à l'écran par Tony RICHARDSON en 1963

  • La Mort à Venise (Der Tod in Venedig)
    Une nouvelle de Thomas MANN (1912), porté à l'écran par Luchino VISCONTI en 1971

 

Le Club Cinéma propose pour sa part trois titres + 1 (fallait quand même bien mettre un thriller...) :

  • Confessions d'un gang de filles (Foxfire, confessions of a girl gang)
    Un roman de Joyce Carol OATES (1993), porté à l'écran par
    - Annette HAYWOOD-CARTER en 1996 sous le titre Foxfire
    - et Laurent CANTET en 2013 sous le titre Foxfire, confessions d'un gang de filles

  • Farenheit 451
    Un roman de science-fiction de Ray BRADBURY (1953), porté à l'écran par François TRUFFAUT (1966)

  • Les Liaisons dangereuses
    Un roman épistolaire de Pierre CHODERLOS DE LACLOS (1782), porté à l'écran par :
    - Roger VADIM en 1959 sous le titre Les Liaisons dangereuses 1960
    - Stephen FREARS en 1988 (Dangerous Liaisons)
    - Milos FORMAN en 1989 sous le titre Valmont
    - Roger KUMBLE en 1999 sous le titre Cruel intentions (Sexe intentions en VF)
    et adapté à la télévisions par :
    - Charles BRABANT en 1980

  • Ne le dis à personne (Tell no one)
    Un Thriller d'Harlan COBEN (2002) porté à l'écran par Guillaume CANET en 2006

Ces documents seront prêtés aux membres des clubs aux conditions suivantes :

- 1 semaine pour un livre

- 3 jours pour un DVD

- maximum 2 documents par personne.

 

On a ajouté deux livres documentaires complémentaires à cette liste :

- L'adaptation de Frédéric SABOURAUD
- 100 films du roman à l'écran.

 

- - - - -

 

D'autres titres portés à l'écran :

 

- 2001 odyssée de l'espace d'après des nouvelles d'Arthur C. CLARKE

- Anna Karénine de Léon TOLSTOÏ

- Belle du seigneur d'Albert Cohen (sortie du film de Glenio BONDER en juin 2013)

- Blade Runner de Philip K. DICK

- Chronique d'une mort annoncée de Gabriel GARCIA MARQUEZ

- La Constance du jardinier de John LE CARRÉ

- Le Crime de l'Orient-Express d' Agatha CHRISTIE

- Le Dernier des Mohicans de Fenimore COOPER

- Des vents contraires d'Olivier ADAM

- Empire du soleil de J. G. BALLARD

- Fight Club de Chuck PALAHNIUK

- Le Guépard de Giuseppe TOMASI DE LAMPEDUSA

- L'Homme qui voulut être roi de Ruyard KIPLING

- Le Hussard sur le toit de Jean GIONO

- L'Ile au trésor de Robert Louis STEVENSON

- Je vais bien, ne t'en fais pas d'Olivier ADAM

- Lolita de Vladimir NABOKOV

- Les Maîtres du temps, film d'animation inspiré de L'Orphelin de Perdide de Stefan WUL

- Malevil de Robert MERLE

- Mort sur le Nil d'Agatha CHRISTIE

- Le Mystère de la chambre jaune de Gaston LEROUX

- Orange mécanique d'Anthony BURGESS

- Orgueil et préjugés de Jane AUSTEN

- La Planète des singes de Pierre BOULLE

- Portrait de femme d'Henry JAMES

- Le Prix du danger de Robert SHECKLEY

- Les Quatre filles du docteur March de Louisa May ALCOTT

- Les Raisins de la colère de John STEINBECK

- Raison et sentiments de Jane AUSTEN

- Retour à Howards End d'E. M. FORSTER

- Reviens-moi tiré du roman Expiation d'Ian McEWAN

- Running man de Richard BACHMAN (= Stephen KING)

- Le Temps de l'innocence d'Edith WHARTON

- Tortilla flat de John STEINBECK

 

 

D'autres suggestions de lecture :

- George ELIOT. - Daniel Deronda

- Henning MANKELL. - Tea bag

- Peter MAY. - L'Ile du chasseur d'oiseaux

- Vladimir NABOKOV. - Ada ou l'ardeur

- Vladimir NABOKOV. - Autres rivages

- Sofi OKSANEN. - Purge

- Posy SIMMONDS. - Gemma Bovery (une adaptation BD d'Emma Bovary)

 

 

LES LIVRES AU PROGRAMME

 

 

  • Jussi ADLER-OLSEN. - Délivrance

Il a glacé le sang de milliers de lecteurs et s’est imposé en deux romans comme un maître du polar nordique : couronné par les plus grands Prix scandinaves, le Danois Jussi Adler-Olsen secoue à nouveau le paysage du thriller… La chasse haletante et presque désespérée lancée par le cynique inspecteur Carl Mørck et son fidèle assistant Assad derrière un tueur que rien ne semble pouvoir arrêter ne le dispense pas de jeter au passage un regard acerbe et troublant sur la société danoise.
Au fin fond de l’Écosse, une bouteille ancienne en verre poli est longtemps restée sur le rebord d’une fenêtre. Personne ne l’avait remarquée, pas plus que le message qu’elle contenait. Un message qui commence par le mot Hjœlp, « au secours », en danois, écrits en lettres de sang…
Envoyée par la police anglaise à Copenhague, la mystérieuse missive atterrit entre les mains de Mørck et de son équipe. Son déchiffrage révèle qu’elle provient de deux garçons qui auraient été kidnappés dix ans plus tôt. Chose étrange : leur disparition n’a jamais été signalée…

 

-> Très chouette polar, bien monté.

C'est le troisième tome de la série Département V, et il vaut mieux les lire dans l'ordre.

 

  • Antoine CHOPLIN. - La Nuit tombée

Un homme sur une moto, à laquelle est accrochée une remorque bringuebalante, traverse la campagne ukrainienne. Il veut se rendre dans la zone interdite autour de Tchernobyl. Il a une mission. Le voyage de Gouri est l'occasion pour lui de retrouver ceux qui sont restés là et d'évoquer un monde à jamais disparu où ce qui a survécu au désastre tient à quelques lueurs d'humanité.

-> Exceptionnel. Sur l'après-Tchernobyl. Unstyle à la Duras, dépouillé, très fort dans le non-dit.

Derrière l'adversité, la folie...

 

  • Edna O'BRIEN. - Fille de la campagne

 Arrivée à Dublin après une enfance solitaire et des années de couvent, l’étudiante en pharmacie découvre avec passion la littérature et le monde des lettres. Elle décide, contre l’avis de ses parents, d’épouser l’écrivain Ernest Gébler, avec qui elle part s’installer à Londres dès 1958. Lors de la parution de son premier roman, Les Filles de la campagne (1960), le scandale est énorme et le livre interdit en Irlande. Le couple ne résiste pas au succès de la jeune femme. Elle se bat pour obtenir la garde de ses deux fils, et décide alors qu’elle sera avant tout mère et écrivain, que rien jamais ne l’éloignera de sa table de travail.
Edna O’Brien évoque avec le plus grand naturel sa vie dans le « Swinging London » des années soixante. Sur Robert Mitchum, Paul McCartney, Marlon Brandon ou Richard Burton, qui furent des amants ou des frères – les deux seules catégories d’hommes selon elle –, elle livre des souvenirs drôles et tendres. Jamais d’amertume dans ces mémoires, même quand passent les ombres qui hantent sa vie et nourrissent son œuvre, celles de ses parents et celle de son mari destructeur et jaloux.

 

-> Long, et carrément ennuyeux à partir du milieu. C'est une excellent romancière, mais elle n'est pas terrible lorsqu'elle parle d'elle, car un peu complaisante envers elle-même.

Publié dans Comptes rendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

http://www.calvin-studio.fr 12/07/2016 10:59

Le hold-up échoue et ils sont arrêtés.